Code d’éthique des athlètes

Codes d’éthique de l’athlète

Les athlètes membres du club CIRRUS s’engage à respecter les consignes suivantes :

Lors des entraînements :

•Respecter les entraîneurs et exécuter leurs consignes lors des entraînements.
•Être à l’heure lors des entraînements.
•Respecter les autres athlètes ainsi que les responsables du club.
•Respecter les équipements du club et aider les entraîneurs à les ranger que l’athlète les ait utilisés ou non.
•Respecter les responsables des infrastructures utilisés par le club (piste d’athlétisme de Mont-Bleu, La Fonderie, le Dôme Louis-Riel, les salles de musculation) et autres utilisateurs de ces infrastructures.
•Prévenir les entraîneurs lors d’une absence prolongée.
•Payer les frais reliés aux activités du club (frais d’inscription, de compétition et des vêtements) dans un délai raisonnable.
•Participer aux activités de bénévolats organisées par le club.

Lors des compétitions :

•Porter les vêtements au couleur du club.
•Avoir un comportement irréprochable.
•Suivre toutes les consignes des entraîneurs et des accompagnateurs.
•Respecter les juges et officiels, les organisateurs des compétitions ainsi que les membres des autres clubs.
•Prévenir les entraîneurs avant l’inscription si l’athlète ne peut pas participer à une compétition prévue d’avance. Le club se réserve le droit de facturer à l’athlète le coût total relié à la compétition si l’athlète ne prévient pas à temps l’entraîneur de son absence.

Produits interdits et illicites :

Ne consommer de produits dopants pouvant aider à la performance à aucun moment. Les entraîneurs et le club déclineront toute responsabilité si un athlète est convaincu de dopage. La liste des produits interdits se trouvent à l’adresse suivante :www.athletics.ca/page.asp
Ne pas consommer d’alcool ni de drogues illicites sur les lieux d’entraînement, lors des séances entraînements et lors des compétitions.

Dans le cas de non respect d’un ou de plusieurs points mentionnés ci-dessus, l’athlète pourra être sanctionné par les entraîneurs et le club. Dépendamment de la gravité et de la fréquence du geste, la sanction peut aller du simple avertissement à l’exclusion de l’athlète du club.